Ressort d'amortisseur : tout ce qu'il faut savoir

Le ressort d’amortisseur 

Le ressort d’amortisseur est l’un des éléments importants dans le système de suspension d’une voiture. Son rôle est essentiellement de réduire les chocs et les vibrations du véhicule pendant les différents trajets. Bien que bon nombre de personnes ignorent le fonctionnement d’un amortisseur, sa présence est indispensable pour la sécurité et le confort du véhicule comme des passagers. Si vous êtes propriétaire d’une voiture, alors il est important de savoir comment fonctionne l’amortissement de votre engin. Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le ressort d’amortisseur. 

Comment fonctionne un ressort d’amortisseur ?

Le ressort d’amortisseur est effectivement l’un des éléments incontournables dans la suspension d’un véhicule. Son rôle principal est de maintenir les roues de la voiture en contact permanent avec le sol par le biais des pneus. Selon les différents mouvements qu’effectuera votre engin durant la conduite, le ressort va se compresser ou se détendre de manière assez intense. Au même moment, l’amortisseur se chargera de réduire la vitesse lors de ce mouvement du ressort. Dans le cas où le ressort n’est pas régulé dans son mouvement, cela pourrait entrainer des rebonds constants de la voiture durant la conduite. Ces deux éléments se complètent efficacement afin de stabiliser la voiture pendant la conduite et amortir les éventuels chocs auxquels elle sera confrontée sur la route. Sans le ressort d’amortisseur, la voiture encaisserait tous les chocs sur la chaussée et ne pourra pas tenir en place. Cela risque d’endommager les différentes pièces et la voiture risque de s’effondrer. 

Quels sont les signes annonciateurs d’un ressort d’amortisseur HS ?

À chaque fois que vous conduisez votre voiture sur la route, les amortisseurs, mais surtout les ressorts, sont toujours sollicités, que ce soit pour les petits chocs ou pour les gros chocs. Avec le temps, ils finissent par se détériorer. Certaines situations peuvent toutefois entrainer une usure plus rapide du ressort d’amortisseur, dont la conduite sportive, la conduite régulière sur des routes inhabituelles ou encore le franchissement de dos d’âne à une grande vitesse. Différents signes peuvent vous annoncer la défaillance des ressorts d’amortisseur de votre voiture, vous avez :

  • Un son de claquement : vous l’entendrez au niveau des ailes de l’engin
  • La voiture penche sur un côté : si vous remarquez ce symptôme avec votre véhicule alors les ressorts qui sont au niveau du côté incliné sont en mauvais état. 
  • La présence d’huiles sur les cylindres : ce symptôme signifie que le ressort et l’amortisseur de la voiture sont endommagés. 
  • La détérioration précoce des pneus : les pneus sont étonnamment trop fatigués sur le côté et la bande de roulement. 
  • La voiture dérape trop facilement : durant les freinages ou dans les virages, vous remarquerez que la voiture dérape trop facilement. 

Voici donc les principaux signes annonciateurs d’un ressort d’amortisseur hors service. Si votre véhicule manifeste l’un de ces facteurs, il est préférable de contacter un professionnel pour une inspection experte des ressorts d’amortisseur et une intervention efficace. 

À quel moment procéder au changement du ressort d’amortisseur ?

Le ressort d’amortisseur doit nécessairement être changé dès que vous remarquez des signes de défaillance dans son fonctionnement. Toutefois, l’intervalle de changement peut varier d’une voiture à une autre. En explorant le carnet d’entretien livré avec le véhicule par le constructeur, vous obtiendrez toutes les informations dont vous avez besoin. De façon générale, il est recommandé de changer le ressort d’amortisseur de votre engin tous les 80 000 km. Vous devez respecter aussi rigoureusement que possible ce kilométrage si vous voulez avec des amortisseurs en bon état. Dans le cas contraire, vous mettez votre vie en danger et réduisez l’efficacité du système de freinage du véhicule. Il faut savoir que l’état de vos amortisseurs sera vérifié à chaque révision que vous effectuerez. Si ces derniers présentent un dysfonctionnement, le professionnel ne manquera pas de vous informer en vue d’un changement.