filtre à particules

Le filtre à particules pour les automobiles

Le filtre à particules est un équipement qui est utilisé pour limiter l’émission des particules fines dans l’atmosphère. Cet élément se retrouve le plus souvent sur les véhicules à diesel. Comment fonctionne ce dispositif antipollution ?

Quelle est l’utilité d’un filtre à particules ?

Le filtre à particules, plus connu sous le sigle FAP, est un dispositif souvent rattaché aux automobiles qui rejettent dans l’air des particules fines nocives pour l’environnement et pour la santé humaine. Les moteurs diesel sont ceux qui émettent le plus ce type de composés. On estime que la quantité de particules fines qu’ils rejettent dans l’atmosphère par kilomètre est 500 fois supérieure à celle émise par les moteurs à essence.

Cependant, lorsque les véhicules à moteur diesel sont équipés de FAP, ils n’expulsent que deux fois plus de particules submicroscopiques au kilomètre que les voitures à motorisation essence. D’ailleurs, l’installation de ces éléments sur des véhicules diesel est obligatoire en France depuis le 1er janvier 2011. Le FAP est alors placé dans le système d’échappement.

Quel est le principe de fonctionnement du filtre à particules ?

Le fonctionnement de ce système antipollution se fait en deux grands cycles que sont :

  • La filtration : le FAP capture les particules en suspension dans les gaz d’échappement. Ce qui entraîne le dépôt d’une couche de suie sur les parois du filtre particulier. Si dans un premier temps, celle-ci ne paraît pas dangereuse, à terme elle peut diminuer les performances et donc la puissance du moteur du véhicule. Il est donc impératif de détruire ce cumul de suie.
  • La régénération : ce cycle fait suite au premier et consiste donc au nettoyage de la couche de suie qui s’accumule sur les parois du FAP. Pour ce faire, lorsque la voiture est lancée à une certaine vitesse, la température des gaz d’échappement augmente considérablement et brûle l’amas de suie. De même, un supplément de gasoil est injecté dans un catalyseur rattaché au FAP. Le carburant va alors s’enflammer et entraîner une combustion des particules retenues dans le filtre.

L’installation d’un filtre à particule sur les véhicules à motorisation diesel permet de réduire considérablement le taux d’émission de particules fines dans l’air. Ce qui est bénéfique pour l’environnement.